mardi 13 mars 2012


tandis que je m'éloigne
(ça pourrait être Bahia,
ou Xiros
pourvu que ce soit le Sud)


Largo das Portas do Sol
(littéralement, Place des Portes du Soleil)
- une virée hasardeuse et heureuse en tramway, attrapé au vol, m'a fait dévaler puis remonter quelques collines... un café court et fort, accompagné d'une eau pétillante dont les bulles s'écrasent comme autant de petit cailloux
je crois être encore endormie, les yeux mi-clos, après un réveil catastrophique


(je ne sais plus quel jour nous sommes, ni l'heure qu'il est)...
Est-ce la fatigue accumulée / trop de vacances
ou est-ce cette ville qui vous laisse perpétuellement entre la nuit et le jour

Plus probablement, je fais semblant de dormir...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire